En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Le figuier stérile

Publié le Vendredi 28 mai 2021


 Parabole du figuier sec, 14e, fresque du Partriarcat de Pec, Kosovo.

 

Pec

Le patriarcat de Pec , au Kosovo, est un monastère qui est le centre spirituel de l'église orthodoxe serbe. A la fin du 20e siècle il a été mis en péril par les ultranationalistes albanais kosovars (près de 150 lieux de culte chrétiens ont été pillés) et a été placé en 2006 sur la liste du patrimoine mondial en péril.

La date de création du monastère n'est pas vraiment connue, on la date du 13e/14e siècle, on y construisit plusieurs églises qui furent ornées de fresques.

Le figuier stérile

Ici nous regardons une illustration de la parabole du figuier stérile, que nos frères orthodoxes prient le lundi saint :  « Frères, soyons dans la crainte, tremblons d’être châtiés comme le figuier stérile ; apportons les fruits de notre repentir au Christ qui nous donne sa grande Miséricorde ! »

« … Comme les apôtres nous sommes stupéfaits de voir le figuier se dessécher sur une seule parole du Christ. Pourquoi ce châtiment ? N’est ce pas un acte gratuit ? … Ceci représente une parabole exprimée par un geste, une mise en garde pour tous les disciples. Celui qui ne sait pas répondre à la faim, à la soif, à la demande d’amour est voué à la stérilité ; son cœur est sec comme le bois mort, l’Esprit ne peut le vivifier » (prière des matines).

Jésus


Jésus suivi de ses disciples, s'approche du figuier, leur montre les feuilles qui tombent à terre, le regard sévère. Ils marchent sur une herbe d'un vert tendre et le figuier se détache sur un monticule rocheux aride.

L'arrière plan est occupé par la ville représentée entourée de murailles qui cachent de beaux bâtiments.

 



Le texte biblique

  Jésus entra à Jérusalem, dans le Temple. Il parcourut du regard toutes choses et, comme c’était déjà le soir, il sortit pour aller à Béthanie avec les Douze.

  Le lendemain, quand ils quittèrent Béthanie, il eut faim.

  Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s’il y trouverait quelque chose ; mais, en s’approchant, il ne trouva que des feuilles, car ce n’était pas la saison des figues.

  Alors il dit au figuier : « Que jamais plus personne ne mange de tes fruits ! » Et ses disciples avaient bien entendu.

  Ils arrivèrent à Jérusalem. Entré dans le Temple, Jésus se mit à expulser ceux qui vendaient et ceux qui achetaient dans le Temple. Il renversa les comptoirs des changeurs et les sièges des marchands de colombes,

  et il ne laissait personne transporter quoi que ce soit à travers le Temple. 

  Il enseignait, et il déclarait aux gens : « L’Écriture ne dit-elle pas : Ma maison sera appelée maison de prière pour toutes les nations ? Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. »

  Apprenant cela, les grands prêtres et les scribes cherchaient comment le faire périr. En effet, ils avaient peur de lui, car toute la foule était frappée par son enseignement.

 Et quand le soir tomba, Jésus et ses disciples s’en allèrent hors de la ville.

  Le lendemain matin, en passant, ils virent le figuier qui était desséché jusqu’aux racines.

 Pierre, se rappelant ce qui s’était passé, dit à Jésus : « Rabbi, regarde : le figuier que tu as maudit est desséché. »

  Alors Jésus, prenant la parole, leur dit : « Ayez foi en Dieu.

  Amen, je vous le dis : quiconque dira à cette montagne : “Enlève-toi de là, et va te jeter dans la mer”, s’il ne doute pas dans son cœur, mais s’il croit que ce qu’il dit arrivera, cela lui sera accordé !

  C’est pourquoi, je vous le dis : tout ce que vous demandez dans la prière, croyez que vous l’avez obtenu, et cela vous sera accordé.

 Et quand vous vous tenez en prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est aux cieux vous pardonne aussi vos fautes. »

 

Mc11, 11 25



Commentaires

Le figuier stérile

Une histoire bizarre que cette parabole du figuier stérile? Après être allé à Jérusalem, Jésus et ses disciples vont à Béthanie. Il a faim et la vue d'un figuier aiguise son appétit., mais son désir est frustré, le figuier ne porte pas de fruit.... Marc ajoute que ce n'était pas la saison des figues ! Et pourtant Jésus maudit cet arbre.

 

Nouveau profil de Jésus bien différent de celui décrit par ailleurs. Marc va donner une signification à ce geste inattendu. La veille, à Jérusalem, Jésus avait regardé avec intensité ce qui se passait dans le Temple, les activités qui s'y déroulaient ne portaient pas les fruits attendus.

Les vendeurs du temple


Marc situe cette parabole juste avant l'épisode des vendeurs chassés du temple. Jésus reprend sa route vers Jérusalem, et rentre dans le temple.

Dans un geste de colère, il chasse la foule, renverse les étals. Quel scandale ! La maison de Dieu est livrée aux trafics d'argent et aux enjeux de pouvoir. Jésus la voit comme un arbre desséché.

Prière en accord avec nos comportements


Jésus demande une prière en accord avec la vie quotidienne, avec une démarche de confiance et de pardon.

 

Partagez cette page :

Méditations récentes

La poutre dans l'œil de mon voisin
Un amour fou
Un amour fou
Publié il y a 8 jours
Le voile sur le visage
Le voile sur le visage
Publié le Jeudi 10 juin 2021
Fête du saint sacrement, fête de la Présence
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2021 - Tous droits réservés