En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

La graine devenue arbre

Publié le Lundi 26 juillet 2021


Jan I Van Kessel, 1626-1679, L'arbre aux oiseaux, Musée des beaux arts de Rennes

Jan Ivan Kessel

Jan Ivan Kessel est un peintre flamand, descendant de la dynastie des Brueghel dont il s'inspire dans son art. Il se fait une réputation grâce à ses tableaux d'oiseaux, dont plusieurs furent gravés.

Ils les réalise avec un très grand réalisme, grande précision zoologique.

Les oiseaux

Ces peintures d'oiseaux sont fort appréciées de la noblesse et la haute bourgeoisie de son temps, et il reçoit ainsi bon nombre de commandes.

Ses compositions , souvent allégoriques, reprennent les thèmes des quatre éléments naturels.

L'atmosphère est fabuleuse, les oiseaux sont très variés, donnant à son tableau un aspect de cabinet d'histoire naturelle. Ils s'ébattent dans l'eau, volettent dans les airs ou sont perchés sur des branches d'arbres.



Le texte biblique

 Lecture de l'Evangile de Matthieu (13,31-35)

Il leur proposa une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable à une GRAINE DE MOUTARDE qu’un homme a prise et qu’il a semée dans son champ.

  C’est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent et font leurs nids dans ses branches. »

 

  Il leur dit une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable au LEVAIN qu’une femme a pris et qu’elle a enfoui dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »

 


 Tout cela, Jésus le dit aux foules en PARABOLES, et il ne leur disait rien sans parabole, accomplissant ainsi la parole du prophète : J’ouvrirai la bouche pour des paraboles, je publierai ce qui fut caché depuis la fondation du monde.

Mt 13,31-35



Commentaires

Paraboles

Jésus s'est exprimé avec prédilection avec des paraboles, pratique en usage dans la culture de son temps et de son pays. Aujourd'hui, la parabole de la graine de moutarde qui grandit au point de devenir un arbre qui accueille des oiseaux dans ses branches.

La graine de moutarde

A l'origine on trouve la maxime populaire « du plus petit sort le plus grand ». Le Royaume connaît en Jésus d'humbles débuts, mais il verra un développement gigantesque. Certes, que la graine de moutarde devienne un arbre est exagéré, Marc en fait la plus grande des plantes potagères ! Mais restent les branches qui accueillent les oiseaux. C'est le symbole de l'extension du Royaume dans le monde païen.

Le levain


La parabole du levain évoque encore le rapport petit/grand. : une pincée de levain fait lever trois « mesures » de farine (environ 25/30 kg), de quoi assurer un repas pour 100 personnes. Mais le levain reste enfoui tout en gardant sa puissante efficacité.

L'action de Dieu reste cachée, enfouie, comme la graine qui grandit, le levain qui fait gonfler le pain, de quoi s'émerveiller, permettant de prendre conscience de la présence de Dieu dans la vie et l'histoire des hommes, de son action extraordinaire, qui dépassent toute attente et nourrissent l'espérance.

 

Commentaire du théologien Pierre Chrysologue  (380-450)

 « Le Christ est le Royaume. A la manière d’une graine de moutarde, il a été jeté dans un jardin, le corps de la Vierge. Il a grandi et il est devenu l’arbre de la croix qui couvre la terre entière. Après qu’il eut été broyé par la Passion, son fruit a produit assez de saveur pour donner du bon goût et de l’arôme, d’une manière égale, à tous les êtres vivants qui le touchent[3]… » 

Partagez cette page :

Méditations récentes

La croix glorieuse
La croix glorieuse
Publié mardi
La nativité de la Vierge
La nativité de la Vierge
Publié il y a 9 jours
Le Christ créateur
Le Christ créateur
Publié il y a 14 jours
Vivre dans l'harmonie sous le regard de Dieu
Vivre dans l'harmonie sous le regard de Dieu
Publié le Jeudi 26 août 2021
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2021 - Tous droits réservés