En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Vivre dans l'harmonie sous le regard de Dieu

Publié le Jeudi 26 août 2021


Paul Gauguin, 1848-1903, Arearea1 (aussi Joyeusetés), 1892, Musée d'Orsay

Gauguin a Tahiti

Cette peinture de Gauguin fait partie d'une série de trois peintures réalisées pendant son premier voyage à Tahiti, de 1891 et 1893.

En quête des traces d'un mode de vie primitif où les hommes vivent dans l'harmonie, Gauguin s'inspire de contes locaux et d'anciennes traditions religieuses.

Les femmes  


Deux femmes sont assises au premier plan, à l'ombre d'un arbre, discutant paisiblement. L'une joue du vivo (sorte de flûte), l'autre assise devant elle dans la position du lotus, regarde le spectateur avec curiosité. Un chien vaque à leur côté. Des aplats de couleur couvrent le reste du tableau, pour représenter le paysage verdoyant et le sol rougeoyant. La cohérence des couleurs crée une harmonie entre le chien, les hommes et la nature.

Et en arrière plan trois autres femmes semblent rendre hommage à une statue de divinité.

 

L'harmonie

Gauguin considère Arearea comme l'une de ses meilleures toiles, et comme elle ne connut que peu de succès, on se moquait du chien rouge et des titres tahitiens, il la rachètera lui-même avant son départ définitif pour Tahiti.

Son art, fait de formes massives et simplifiées, teintes plates, lumières sans ombre, traduit une grandeur solennelle, calme et paisible où chacun vit en harmonie, sous la protection des dieux au milieu d'une nature luxuriante.



Le texte biblique

Lecture de la 1ere lettre à Thimotée (3 , 7-13)

 

C’est pourquoi, frères, nous sommes réconfortés grâce à vous au milieu de toutes nos difficultés et de notre détresse, à cause de votre foi.

  Et maintenant nous revivons, puisque vous autres, vous tenez bon dans le Seigneur.

  Comment pourrions-nous assez rendre grâce à Dieu à votre sujet, pour toute la joie que nous avons à cause de vous devant notre Dieu ?

Nous le prions avec ardeur, jour et nuit, pour que nous puissions revoir votre visage et compléter ce qui manque à votre foi.

 Que Dieu lui-même, notre Père, et que notre Seigneur Jésus nous tracent le chemin jusqu’à vous.

 


 Que le Seigneur vous donne, entre vous et à l’égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant, comme celui que nous avons pour vous.

  Et qu’ainsi il affermisse vos cœurs, les rendant irréprochables en sainteté devant Dieu notre Père, lors de la venue de notre Seigneur Jésus avec tous les saints. Amen.

 


1 Th 3 , 7-13

 



Commentaires

Paul, Silas et Thimotée

Paul et Silas ont quitté Athènes pour Corinthe, et ils sont rejoints par Timothée. Ce dernier leur apporte les excellentes nouvelles qui ont motivé sa double action de grâce.

Les Thessaloniciens


Dans leurs difficultés, les Thessaloniciens ont tenu bon dans leur foi. Ces belles nouvelles donnent à Paul de la force pour persévérer dans sa mission d' évangélisateur. Cette foi réconforte ceux dont le rôle est de réconforter les autres. L’évangélisateur est évangélisé.

Paul utilise un langage fort : « nous revivons parce que vous tenez bon ». La bonne nouvelle fait vivre les apôtres, c'est une vraie résurrection.

Paul rend grâce


Paul rend grâce et exprime sa joie. Ainsi se dit le secret de l'eucharistie des chrétiens : rendre grâce en tenant bon dans la détresse parce que Dieu les soutient.


Paul termine par une prière adressée à Dieu, évoquant la venue du Seigneur pour laquelle il est nécessaire de se garder sans reproche, de vivre d'un amour intense et débordant.

 

 

 

Partagez cette page :

Méditations récentes

La croix glorieuse
La croix glorieuse
Publié mardi
La nativité de la Vierge
La nativité de la Vierge
Publié il y a 9 jours
Le Christ créateur
Le Christ créateur
Publié il y a 14 jours
Vivre dans l'harmonie sous le regard de Dieu
Vivre dans l'harmonie sous le regard de Dieu
Publié le Jeudi 26 août 2021
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2021 - Tous droits réservés