En lien avec l'Institut Catholique de Paris et la Conférence des Évêques de France

Le doigt de Dieu

Publié il y a 13 jours


Maître Konrad von Friesach, actif vers 1440-1460, Voile de la Passion, Jésus expulse les démons, détail, cathédrake de Gurk, Autriche.

Voile de la passion

Un voile de la Passion est une grande tenture de toile peinte, représentant les scènes de la Passion, et pour les plus développées, toute l'histoire du salut, déployée durant le Carême dans les églises.

« Puis tu feras un rideau de pourpre violette, pourpre rouge, cramoisi éclatant et lin retors ; ce sera une œuvre d’artiste : on y brodera des kéroubim. Tu le fixeras à quatre colonnes en acacia et tu les plaqueras d’or, munies de crochets en or et posées sur quatre socles en argent. Tu fixeras le rideau sous les agrafes et là, derrière le rideau, tu introduiras l’arche du Témoignage. Le rideau marqueras pour vous la séparation entre le Sanctuaire et le Saint des saints.». (Ex 26, 31-33).  Au moment de la mort de Jésus , le voile du Sanctuaire se déchire : « Mais Jésus, poussant de nouveau un grand cri, rendit l’esprit. Et voici que le rideau du Sanctuaire se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas ». (Mt 27, 50-51).

Le voile de Gurk et très grand (9m2), il comporte des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament réparties en 99 tableaux.

Jésus expulse les démons

Ici est représenté Jésus expulsant les démons.

Jésus est bien droit, enveloppé d'un lourd manteau qui souligne sa suprématie, la tête entourée d'une impressionnante auréole très colorée . Il tient le Livre de la Parole de la main droite, et sa main gauche pointe d'un doigt démesurément long vers un malade dont il expulse les démons. Ce dernier est soutenu par un disciple de Jésus vêtu d'un joli manteau du même rouge que le livre de la Parole. Les démons s'échappent en mouvements désordonnés.

Le paysage est neutre, désertique. C'est la puissance de Dieu qui est mise en valeur.



Le texte biblique

Lecture de l'évangile de Luc (11, 15-26)

 

  Mais certains d’entre eux dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. »

  D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel.

  Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres.

  Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons.

  Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges.

  En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous.

  Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité.

  Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé.

  Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse.

  Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer. Et il ne trouve pas. Alors il se dit : “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.”

 En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée.

  Alors il s’en va, et il prend d’autres esprits encore plus mauvais que lui, au nombre de sept ; ils entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là est pire à la fin qu’au début. »

Lc 11, 15-26



Commentaires

Jésus expulse Béelzeboul

Jésus vient de soulager un homme muet possédé par le démon Béelzeboul, le prince des démons.

Cela suscite une vive réaction de la part de la foule. On se demande d'où Jésus tient son autorité. Soit on admire Jésus, soit on l'accuse de magie, tandis que d'autres veulent mettre Jésus à l'épreuve demandant un signe du ciel.

On reproche à Jésus d'user des pouvoirs démoniaques. Jésus récuse.

Le doigt de Dieu


L'évangéliste souligne l'originalité de ces exorcismes : il utilise l'expression « doigt de Dieu » qui vient du livre de l'Exode où les prodiges de Moïse sont opposés à ceux des magiciens d''Egypte et reconnus comme l’œuvre de Dieu. Jésus agit par la puissance et l'Esprit de Dieu.

Jésus est l'hommme fort annoncé

On remarque également le « je » solennel de Jésus, il est l'homme fort annoncé par Jean Baptiste, annonçant la venue du Règne de Dieu, de la présence de Dieu qui vainc le mal.

Faire confiance à Dieu


Jésus appelle ses auditeurs à poser un regard nouveau, à reconnaître la main de Dieu qui accompagne ses actes et à lui faire confiance.

Partagez cette page :

Méditations récentes

La justice de Dieu
La justice de Dieu
Publié il y a 8 jours
Le doigt de Dieu
Le doigt de Dieu
Publié il y a 13 jours
L'amour de Dieu pour Jérusalem
L'amour de Dieu pour Jérusalem
Publié le Lundi 27 septembre 2021
Saint Matthieu
Saint Matthieu
Publié le Mardi 21 septembre 2021
Toutes les méditations
cours en ligne

Pour aller plus loin, participez à nos cours en ligne

Voir les cours

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

© Cetad 2021 - Tous droits réservés